Je suis littéralement fasciné par un objet de jade ancien, dont la forme pure et unique ne cesse de m'intriguer. J'en ai vu plusieurs dans les musées, à Paris, à Shanghai et cette fascination me pousse à en savoir plus sur cet artefact dont on ignore la fonction exacte. Il s'agit du cong, objet méconnu, à la différence du disque bi, toujours utilisé, lui sous forme de pendentif.

En voici une brève présentation (que j'ai transformé en ébauche d'article pour Wikipedia) :

En archéologie chinoise, le terme Cong (chinois: 琮; pinyin: cóng) désigne un objet de jade sculpté, de forme tubulaire, datant de l'âge néolithique.619

Les plus anciens datent de la culture Liangzhu (3400-2250 av. J-C), qui en a produit en grand nombre. On en trouve encore sous les dynasties Shang et Zhou.

Sa spécificité réside dans l'imbrication de deux formes : sa section externe est carrée mais sa section interne est ronde. Par ailleurs, sa surface est décorée de différents niveaux ou registres représentant de façon stylisée des masques d'homme-dieu ou d'animal mythique.

Le plus souvent découvert en contexte funéraire, associé à d'autres artefacts de jade (disques bi, haches), il semble avoir rempli une fonction rituelle, que l'on ne connaît pas précisément. Les Rites des Zhou l'associe symboliquement à la terre, tandis que le disque bi représente le ciel.

La variété de jade utilisée est la néphrite, comme pour tous les jades chinois de la période archaïque.

[NB : photo prise au Nanjing museum par Gary L. Todd, Ph.D. ]

Indications bibliographiques

Les jades néolithiques chinois / [contributions de Christophe Comentale, Laurent Long, Tong Peihua, Zhang Jingguo] ; [pour l'ACI Du chopper au brillant], [Paris] : Museum national d'histoire naturelle, cop. 2008, 1 vol. (81 p.) : ill., couv. ill. ; 30 cm

Art et archéologie : la Chine du néolithique à la fin des Cinq Dynasties, 960 de notre ère / Danielle Elisseeff ; Paris : École du Louvre : RMN, 2008

"Neolithic Chinese Jades", Angus Forsyth, in Jade. Ed. Roger Keverne. New York: Van Nostrand Reinhold, 1991. pp. 88-109.

Liens externes

Fiche descriptive d'un cong conservé au musée Guimet